Detail - 6eme Sens immobilier

L'encadrement des loyers se fait de plus en plus d'ennemis

C'est le 1er août prochain que l'encadrement des loyers comencera à être appliqué à Paris, ce qui déplaît à grand nombre de professionnels. Parmi eux, l'UNPI monte au créneau et indique étudier actuellement "les voies de recours possibles" contre ce décret du 25 juin dernier, qui établit les loyers médians devant être respectés par les bailleurs.

Mais c'est plus précisément la réglementation des loyers qui dérange l'Union. Cette dernière affirme dans un communiqué: "Il apparait que les critères retenus (secteur géographique, nombre de pièces, époque de construction, caractère meublé ou non de la location) seront notoirement insuffisants pour fixer les loyers en tenant compte des caractéristiques réelles des immeubles, de leur état d’entretien et de leur niveau de standing".

Les propriétaires voient surtout dans cette réglementation un effet de dissuasion pour "les bailleurs actuels d’exécuter des travaux d’amélioration, notamment en ce qui concerne la performance énergétique". Ce que pense aussi la Fnaim.

Enfin, l'UNPI voit à terme des conséquences dangereuses, avec des investisseurs qui n'auront probablement plus envie d'investir "dans un secteur réglementé de façon aussi complexe, ce qui va provoquer une réduction brutale du parc locatif privé à Paris".

 

Article rédigé par Gaëtane Valéry - Société Gkri