Immobilier 2004/2014: l'emprunteur type est plus riche et plus âgé qu'avant

Le courtier en crédit immobilier Meilleurtaux.com a publié ce mercredi une étude présentant le profil actuel de l'emprunteur en 2014.

Il en ressort que dans 70% des cas, l'acheteur d'un logement, que ce soit un appartement ou une maison, est un primo-accédant. Son âge moyen est de 37,4 ans (presque 5 ans de plus qu'en 2004). Il est aussi plus riche qu'il y a une dizaine d'années: compte tenu des prix très élevés des biens du marché immobilier, ses moyens financiers ont dû être revus à la hausse . Ainsi, pour pouvoir mener à bien son projet, le candidat à l'accession demande souvent un soutien financier auprès de son entourage.

En outre, un foyer emprunteur dispose de revenus mensuels s'établissant en moyenne à 5 237 euros. Toutefois ce chiffre ne reflète pas tous les foyers concernés, puisque Meilleurtaux observe des disparités régionales: alors qu'un ménage de l'Est de la France souhaitant contracter un prêt immobilier a des revenus mensuels d'environ 4 300 euros, le ménage parisien effectuant la même démarche perçoit presque 8 000 euros par mois.

Comme énoncé plus haut, l'acquéreur type fait souvent appel à ses proches pour l'aider financièrement à réaliser son projet immobilier. Son apport moyen n'a donc eu de cesse de progresser ces dernières années, et il a même doublé depuis 2004, pour atteindre aujourd'hui 68 808 euros (pour information il s'élève à presque 109 000 euros en Ile-de-France). Le soutien familial devient par conséquent un facteur propice à l'accession à la propriété immobilière. 

Enfin, un emprunteur s'engage généralement sur un crédit immobilier d'une durée de 18 ans.

 

 

 

Article rédigé par Gaëtane Valéry - Société Gkri