Detail - 6eme Sens immobilier

Une "surtaxe" sur les résidences secondaires: ça se précise

Une nouvelle taxation de 20% pour les propriétaires de résidences secondaires dans les zones dites tendues: c'est, selon Les Echos, ce à quoi plancherait l'exécutif pour une mesure qui s'inscrirait alors dans la loi de Finances 2015. Le quotidien parle ainsi de "supertaxe" d'habitation pour les propriétaires des biens concernés, y compris les étrangers.

 

Cette idée, qui avait déjà été évoquée il y a 2 ans*, sera par conséquent probablement présente dans le Budget 2015, car, pour le gouvernement, l'objectif est de pouvoir avant tout affranchir du foncier "en incitant les propriétaires à louer leurs biens, mais aussi dégager des ressources pour les collectivités locales". Un dégagement qui, avec cette majoration de 20% de la taxe d'habitation portant sur ces résidences secondaires, atteindrait le montant de 150 millions d'euros. 

 

Réponse la semaine prochaine lors de la présentation du collectif budgétaire.

 

 

 

* En 2012, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault avait émis l'hypothèse d'une taxation supplémentaire des logements "sous-occupés", taxation de 5% de la valeur locative du bien, ce qui représentait, d'après le journal économique, "environ 20% de la taxation". Or finalement, une mise en place d'un durcissement de la fiscalité des plus-values immobilières en ce qui concerne les résidences secondaires avait été décidée.

 

 

 

Article rédigé par Gaëtane Valéry - Société Gkri