Detail - 6eme Sens immobilier

Le Haut comité pour le logement des personnes défavorisées fustige l'application du Dalo

Le Haut comité pour le logement des personnes défavorisées (HCLPD) pointe du doigt les manières d'appliquer - ou pas- le droit au logement opposable (Dalo). Il annonce en effet qu'à la date du 29 octobre, presque 30 foyers reconnus à ce droit, mais aussi 4 dans l'attente de la décision de la commission de médiation Dalo, se sont retrouvés "expulsés en toute illégalité".

C'est dans un contexte d'imminence de trêve hivernale, période du 1er novembre 2014 au 31 mars 2015, durant laquelle sera interdite toute expulsion locative, que Xavier Emmanuelli, le président de ce comité, explique qu' "il est inconcevable qu’à la reprise des expulsions (…), on continue d’expulser des familles reconnues au titre du droit au logement opposable".

 

 

Article rédigé par Gaëtane Valéry - Société Gkri