Detail - 6eme Sens immobilier

Réforme de l'APL Accession: report d'un an

Alors qu'à l'annonce de la mise en place de la réforme de l'APL Accession, les professionnels de l'immobilier avaient manifesté leur désaccord, ces derniers semblent avoir été entendus, puisque les députés ont voté hier soir le report d'un an de cette réforme.

Le dispositif de l'APL, qui a pour objectif d'aider les ménages modestes à accéder à la propriété, prévoyait d'être recentré. Ainsi il devait être accordé à l'emprunteur durant le remboursement (actuellement il est octroyé au début du crédit immobilier) et concernait seulement les ménages assistant à une baisse de plus de 30% de leurs ressources et ce en comparaison du moment de la signature du prêt.

Le gouvernement, afin de justifier son choix de réformer l'APL Accession, avait évoqué la "perte d'attractivité" de ce dispositif. L'économie de près de 150 millions d'euros qu'aurait pu dégager ce changement d'ici 2017 renforçait alors sa décision. L'élargissement du Prêt à taux zéro (PTZ) apparaissait enfin pour Bercy comme une compensation face à la réforme de l'APL. Toutefois, le Secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert, face à la montée au créneau des promoteurs, courtiers en crédit et organismes bancaires, a accepté ce report d'une année, pour que les parlementaires puissent encore travailler et réfléchir quant au meilleur aménagement pour ce dispositif.

 

 

 

Article rédigé par Gaëtane Valéry - Société Gkri