Detail - 6eme Sens immobilier

Logement: les loyers augmentent

L'Observatoire des loyers Clameur l'affirme, «la mobilité résidentielle recule pour la troisième année consécutive. L'activité du marché est au plus bas depuis 1998». En effet, le marché immobilier locatif est en difficultés, avec une hausse de 1,1% des loyers entre début janvier et mai de cette année, et des français qui alors déménagent de moins en moins. 

En revanche, et c'est le cas chaque année, à l'arrivée du printemps et afin d'anticiper la rentrée scolaire, une augmentation de la mobilité des locataires a été constatée. 

En ce qui concerne les loyers, ce sont ceux des grands appartements qui ont rencontré la hausse la plus effective (+3,1% pour les T5, +2,9% pour les T4, et +1,7% pour les T3).

Ce constat est tout de même à relativiser en fonction des régions. Ainsi, dans plus de 30% des villes de plus de 100 000 habitants les loyers baissent, mais légèrement: -0,1% à Strasbourg, -0,3% pour Rennes ou encore -4,4% pour Saint-Denis.

Environ 20% des grandes villes ont vu leur loyers augmenter moins rapidement que l'inflation: +0,4% pour Nancy, +0,3% pour Boulogne-Billancourt ou encore +0,3% pour Bordeaux.

Enfin, presque 50% des villes de plus de 100 000 habitants ont marqué une nette élévation des loyers, telle qu'à Lyon avec +3%, Lille avec 4,2%, Montpellier et Marseille avec +1,3%, ou encore Paris avec +1,2%.

 

 

 

Article rédigé par Gaëtane Valéry - Société Gkri