Detail - 6eme Sens immobilier

Les ménages modestes seront de nouveau exonérés de la taxe d'habitation en 2014

Le 16 mai dernier, Manuel Valls avait affirmé le projet d'une baisse d'impôt, avec notamment un gel de la taxe d'habitation pour les ménages les plus modestes. En effet, avec le risque que cette taxe augmente dans le même temps que le revenu fiscal de référence, le Premier Ministre avait trouvé ce projet comme une alternative pertinente pour les ménages aux revenus faibles.

Et d'après le quotidien Les Echos, le gouvernement plancherait sur la façon dont mettre en place cette mesure, qui permettra d'"exonérer un an de plus les ménages qui n’ont pas été assujettis à la taxe d’habitation l’an dernier, même si ces derniers n’entrent plus strictement dans les critères d’exonération".

Pour information, 3,3 millions de ménages ont été concernés l'année dernière par l'exonération de la taxe, qui représentait alors un montant de 1,2 milliard d'euros.

Enfin, toujours selon Les Echos, "l’amendement devrait restituer environ 270 millions d’euros aux ménages et 450 millions en 2015".

 

 

 

Article rédigé par Gaëtane Valéry - Société Gkri