Detail - 6eme Sens immobilier

Le risque d'un renchérissement des coûts des crédits immobiliers

A ce jour, les crédits immobiliers rencontrent un taux globalement assez bas. Selon Cafpi, à un niveau national la moyenne est de 2,98% sur 10 ans, et 3,95% sur 25 ans.

 

Or, toujours d'après le courtier, cette situation ne devrait pas durer et les taux s'apprêteraient à revenir à la hausse dans les mois à venir. C'est Philippe Taboret, le directeur adjoint général de Cafpi, qui explique cette prévision:  « Le changement de politique monétaire aux Etats-Unis aura des répercussions sur les taux d’intérêt en Europe. Les marchés financiers anticipent déjà ce scénario. Ce faisant, ils poussent à une remontée des taux longs qui se traduira, en France, par une hausse de taux des obligations d’Etats à long terme, les OAT 10 ans. Mécaniquement, le crédit immobilier en subira le contrecoup et verra ses taux augmenter, eux aussi ».

 

Et le courtier explique que les taux bas sont l'une des causes du maintien de l'immobilier en France à l'heure actuelle. Il appelle de ce fait l'Etat à réagir et à mettre en place des façons de relancer le marché immobilier, dans le dessein de faire prendre conscience des conséquences que pourrait avoir une augmentation des crédits.

 

 

 

Article rédigé par Gaëtane Valéry (Société Gkri)