Detail - 6eme Sens immobilier

Une GUL réévaluée: son coût atteindrait finalement 400 millions d'euros

C'est la mesure phare du projet de loi ALur: la garantie universelle des loyers.

 

En ce qui concerne son coût, Cécile Duflot avait annoncé mardi 10 décembre qu'il atteindrait entre 500 millions et 600 millions d'euros. Or cette évaluation a été revue à la baisse, et le coût de la GUL devrait de ce fait atteindre les 400 millions d'euros.

 

Le ministère du Logement a annoncé à l'AFP que « dans sa nouvelle mouture, la garantie sera toujours publique, gratuite et aura un caractère automatique: elle couvrira tous les baux signés à compter du 1er janvier 2016. Mais elle ne sera pas obligatoire, puisque le bailleur pourra encore décider de lui préférer une caution ».

 

Bien qu'elle s'occupe des 6 millions de baux privés existants, la garantie universelle des loyers se recentrera "sur le loyer médian de référence qui sera fixé localement par les préfets, dans le cadre de la loi Alur, et calculé grâce à des observatoires locaux des loyers". 

 

Enfin, pour la ministre du Logement et de l'Egalité des Territoires, « Il y a une incitation à la modération des loyers ».

 

 

 

Article rédigé par Gaëtane Valéry (Société Gkri)