Detail - 6eme Sens immobilier

L'immobilier de luxe s'essouffle

Depuis 2012, l'immobilier de luxe, selon les statistisques du spécialiste Barnes, a tendance à s'essouffler.

 

En effet, les transactions auraient diminué de 28% sur le territoire, et lorsque ces opérations atteignent plus de 2 millions d'euros, cette diminution est de 42%. Ces chiffres ne sont donc pas négligeables. Alors quels sont les facteurs d'une baisse que l'on peut qualifier de vertigineuse?

 

Toujours selon Barnes, l'une des raisons principales est qu'avec la conjoncture économique et fiscale, les plus fortunés choisissent l'expatriation. De plus, le nombre d'investisseurs ayant les moyens d'acquérir de l'immobilier de luxe se font désormais rares en France. Ceci peut s'avérer inquiétant pour une France,qui était jusque-là, d'un point de vue immobilier, valorisante et attrayante.

 

 

 

Article rédigé par Gaëtane Valéry (Société Gkri)