Ptz 2016 - 6eme Sens immobilier

PTZ : pourquoi en bénéficier cette année

Le PTZ en 2016

Depuis le mois de janvier 2016, les conditions d’attribution et les conditions de mise en place du prêt à taux zéro ont été modifiées. Pour rappel, ce soutien financier a été créé dans le but d’aider les ménages modestes à trouver un logement dans le cadre de leur premier achat, mais aussi à stimuler l’immobilier, secteur qui a souvent souffert ces dernières années.

Ainsi, depuis le début de l’année, il a été prévu un la mise en place de l’élargissement du PTZ: hausse de sa participation dans le financement d’une acquisition immobilière, de l’allongement du remboursement différé, du rehaussement de plafonds pour pouvoir disposer de ce prêt, ou encore de la possibilité de bénéficier désormais dans toutes les villes de l’Hexagone du PTZ dans l’ancien.  

Toutefois, concernant ce type de biens, quelques clauses sont à savoir : le prêt à taux zéro a la capacité d’accompagner financièrement l’acquisition d’un habitat ancien, mais uniquement dans le cas où celui-ci nécessite des travaux assez importants pour être assimilé fiscalement à un logement neuf, s’il a l’objectif d’être transformé en local d’habitation ou si les travaux prévus représentent 25% du coût de l’opération.

Les avantages du prêt à taux zéro

Le montant du PTZ accordé se situe toujours entre 10 et 40% du prix total de l’acquisition. Depuis le 1er janvier dernier, cette quotité, en d’autres termes ce pourcentage, ne tient plus compte de la localisation et atteint 40% pour toute acquisition dans le neuf.

Ce prêt sans intérêts peut aussi représenter un véritable avantage fiscal. En effet, l’article L-331-9 du Code de l’Urbanisme propose un abattement pouvant atteindre jusqu’à 50% de la taxe d’aménagement, cette dernière s’appliquant dans les conditions de construction d’un logement neuf, de transformation ou agrandissement d’un bien avec autorisation.

.