Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte
Actualités de l'immobilier
retour

Projet de loi Alur: la réponse de la ministre du Logement à Jeudi Noir

Jeudi Noir, très investi dans la dénonciation de la flambée des prix des loyers et dans l'idée d'exploser la bulle immobilière, avait dénoncé dernèrement l'injustice du projet de loi Alur, en affirmant, jeu de mots inclus, que « la loi sur le logement n'a pas la même Alur pour tout le monde ».

Le collectif estime en effet que ce projet de loi favorise un peu trop les propriétaires bailleurs, et ce au détriment des locataires. Il a donc proposé plusieurs amendements afin d'"améliorer le droit des locataires".

 

Invitée hier lundi au micro de France Info, la ministre de l'Egalité des Territoires et du Logement a répondu à la proposition de Jeudi Noir de "fixer le loyer médian de référence majorée à 10 % maximum au-dessus du loyer médian" (et pas à 20% comme cela est prévu). Elle affirme que cette idée sera "du sens du travail parlementaire", qui débute aujourd'hui.

 

Cécile Duflot a par ailleurs énoncé que ce qu'elle propose dans la loi "c’est un plafond qui peut être abaissé". Elle ajoute qu'"on ne pourra jamais aller au-delà de 20 % mais on pourra aller en deçà".

 

Rappelons que le projet de loi Alur, qui porte sur l'accès au logement et pour un urbanisme rénové, est présenté et examiné à partir de ce mardi en première lecture à l'Assemblée Nationale.

 

 

 

Article rédigé par Gaëtane Valéry (Société Gkri)