Detail - 6eme Sens immobilier

La situation des expatriés acquéreurs en France

Les étrangers et français situés au-delà de nos frontières investissent de moins en moins (environ 39 000 en 2011 contre 42 000 en 2010 ). Ils représentent 4,6 % du marché immobilier.

Si ce pourcentage n'est pas plus élevé, cela peut s'expliquer par le non-bénéfice, via leur situtation géographique, de la Loi Scellier qui connaît cette année une échéance de fin.

En outre, ces non-résidents achètent à des prix plus onéreux que la moyenne, et ciblent surtout des résidences secondaires, même si les acquisitions en Ile-de-France remontent.

Le trio de tête du profil d'acheteurs:

. les français, quelle que soit la zone géographique du bien.

. les anglais en Ile-de-France.

. les italiens sur la Côte d'Azur.