Detail - 6eme Sens immobilier

La Chambre des propriétaires opte pour "un pacte de responsabilité dans le logement"

Un "pacte de responsabilité dans le logement": voilà ce que souhaite la Chambre des propriétaires pour stimuler le marché de l'investissement locatif.

Le groupement propose ainsi "quelques aménagements" concernant la loi Alur, portant sur un accès au logement et pour un urbanisme rénové, et qui sera examinée à l'Assemblée Nationale le 14 janvier prochain.

 

La Chambre des propriétaires insiste sur la GUL (garantie universelle des loyers), l'une des mesures phares de la loi Alur: elle songe à l'idée de mettre en place "une assurance payée à 50-50 par le propriétaire et le locataire, obligatoire, mais librement choisie par le propriétaire auprès du marché », assurance qui prendrait en charge les "accidents de la vie".

 

Globalement, il s'agit d'obtenir des garanties, "un engagement de stabilité législative et fiscale durant plusieurs années". Ce qui passerait en outre par un retour à l'exonération des plus-values immobilières, et ce après 15 années de détention d'un bien, mais aussi par "une amélioration des déductions fiscales en cas de plans d'économie d'énergie": une récompense fiscale serait attribuée aux propriétaires ou copropriétaires attentifs à une baisse de leurs dépenses d'énergie.

 

 

 

Article rédigé par Gaëtane Valéry (Société Gkri)