Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte
Actualités de l'immobilier
retour

La situation des expatriés acquéreurs en France

Les étrangers et français situés au-delà de nos frontières investissent de moins en moins (environ 39 000 en 2011 contre 42 000 en 2010 ). Ils représentent 4,6 % du marché immobilier.

Si ce pourcentage n'est pas plus élevé, cela peut s'expliquer par le non-bénéfice, via leur situtation géographique, de la Loi Scellier qui connaît cette année une échéance de fin.

En outre, ces non-résidents achètent à des prix plus onéreux que la moyenne, et ciblent surtout des résidences secondaires, même si les acquisitions en Ile-de-France remontent.

Le trio de tête du profil d'acheteurs:

. les français, quelle que soit la zone géographique du bien.

. les anglais en Ile-de-France.

. les italiens sur la Côte d'Azur.