Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte
Actualités de l'immobilier
retour

Le paradoxe des vignobles

Les prix des vignobles ordinaires rencontrent une forte baisse, alors que ceux des vignobles haut-de-gamme augmentent et atteignent des sommes très onéreuses.

Par exemple, un hectare de Côte du Rhône peut valoir 20 000 euros, tandis qu'un Meursault peut dépasser les 1,9 millions d'euros. De son côté, l'hectare de Champagne ne se vend jamais à moins de 1 million d'euros.