Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte
Actualités de l'immobilier
retour

Un nouveau dispositif pour réduire la facture énergétique nationale

Ce jeudi, plusieurs représentants du gouvernement effectuent un déplacement à Arras (Nord Pas-de-Calais) afin de lancer un nouveau dispositif avec le slogan suivant: "j'éco-rénove, j'économise". Ainsi le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault, la ministre de l'Egalité des Territoires et du Logement Cécile Duflot, et enfin son homologue de l'Ecologie Philippe Martin, présentent actuellement ce plan d'incitation aux travaux qui permet de générer des économies d'énergie via l'isolation, des chaudières économes etc. Un plan qui est maintenant "opérationnel", d'après un dossier du ministère du Logement.

 

L'objectif est d'atteindre 500 000 rénovations écologiques de logements/an, et ce avant 2017 (il y en a eu 150 000 en 2012).

Le Président de la République avait déjà abordé cette idée en mars dernier, avec pour mesure principale une prime accordée aux ménages. Selon le gouvernement, "deux tiers" des ménages français sont éligibles.

Pour ceux dont les revenus ne dépassent pas 25 000 euros pour une personne seule, 35 000 euros pour un couple, 50 000 euros pour une famille avec deux enfants, une prime de 1350 euros leur sera proposée. 

Pour les ménages les plus modestes, cette subvention atteint 3000 euros. En outre, ces ménages peuvent être aussi éligibles concernant les subventions de l'Anah (Agence nationale de l'habitat), couvrant dans certains cas jusqu'à 50% des travaux.

 

Le dessein principal de ce nouveau dispositif est d'inciter les français à exécuter ces travaux, perçus comme indispensables pour réduire la facture énergétique nationale.

Une aide supplémentaire, s'ajoutant à deux mesure déjà existantes: le crédit d'impôt développement durable (CIDD) et l'éco-prêt à taux zéro.

 

 

 

Article rédigé par Gaëtane Valéry (Société Gkri)