Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte
Actualités de l'immobilier
retour

Un début d'année encourageant pour l'immobilier de prestige

Le spécialiste de l'immobilier de prestige, Sotheby's International Realty France-Monaco, vient d'annoncer des résultats plutôt prometteurs concernant les ventes de propriétés de luxe au 1er trimestre de cette année.

 

Il y avait eu un certain ralentissement à la fin de l'année 2012, or les transactions effectuées dans ce secteur en ce début d'année réhaussent les chiffres.

 

Alexander Kraft, le PDG de Sotheby's, l'affirme: « Après une fin d'année 2012 assez inquiétante, nous avons pu enregistrer plus de 80 ventes pour un total de plus de 100 M€ au 1er trimestre 2013. C'est un résultat assez stable en considérant les grandes inquiétudes politiques et économiques de ces derniers mois. »

Il ajoute: « En revanche, comme constaté les mois précédents, nous observons que le marché haut de gamme pour des biens entre 2 M€ et plus de 10 M€ est encore plus actif que celui pour les biens de prestige entre 0,5 M€ et 2 M€. Cette tendance s'explique par la propension d'un nombre important de Français fortunés à quitter la France et/ou de se séparer de leurs biens de famille à cause des inquiétudes politiques et fiscales. Ces propriétaires vendent des biens très importants qui arrivent rarement sur le marché et qui sont, par la suite, acquis par des investisseurs étrangers et français à la recherche d'investissements immobiliers stables en France.»

 

84 ventes de propriétés de luxe par l'agence Sotheby's ont été comptabilisées pour une période comprise entre le 1er janvier et le 1er avril 2013. On note dans ce même temps une petite reprise dans les marchés secondaires tels que la Gironde ou encore Biarritz ou Evian, ce qui s'ajoute aux marchés traditionnellement pris d'assaut comme Paris ou la Côte d'Azur.

 

 

Enfin, Alexander Kraft ne cache pas son optimisme en énonçant que « le fait que 30 % des appartements aient déjà été réservés pendant la première semaine de la commercialisation montre clairement qu'il y a encore une forte demande pour des biens exceptionnels du plus haut standing, même à des prix élevés »

 

 

 

Article rédigé par Gaëtane Valéry (Société Gkri)