Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte
Actualités de l'immobilier
retour

Marine Le Pen souhaite la "destruction des cités" pour les remplacer par des habitations traditionnelles

Mardi, en déplacement à Rozay-en-Brie, en Seine-et-Marne, pour une conférence de presse sur le thème du logement, la présidente du FN a proposé l'idée "d'organiser la destruction des cités" afin de les remplacer par "un habitat de taille et d'esthétique tradionnelles". Elle considère même cette idée comme un "impératif". 

 

Elle estime que l'aspect traditionnel de ces nouvelles habitations dépend de "la culture de la région": "Vous n'allez pas mettre une maison alsacienne en Bretagne, une maison bretonne en Provence et une maison provençale en Alsace". 

 

Interrogée sur le cas de la Seine-Saint-Denis, département le plus pauvre de France et englobant de nombreuses cités, Marine Le Pen reconnaît tout de même qu'"il y a moins de culture architecturale que dans d'autres régions", mais elle revient sur son idée première en affirmant que "on peut déjà éviter (...) de donner à la Seine-Saint-Denis une architecture traditionnelle de bétonnage, parce qu'en fait, c'est ça le problème".

 

 

 

 

Article rédigé par Gaëtane Valéry (Société Gkri)