Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte
Actualités de l'immobilier
retour

François Hollande: le bilan logement depuis un an

Une année que François Hollande est devenu Président de la République, et c'est l'heure du bilan.

Penchons-nous sur le secteur qui nous concerne, celui du logement.

 

Le Président avait promis un large chantier rempli de modifications, d'innovations, de reconstructions. Qu'en est-il ?

 

Tout d'abord la production de logements, dont l'objectif était et est de 500 000 dont 150 000 logements sociaux par an, n'est toujours pas atteinte. On note que parallèlement, la construction de logements neufs n'a jamais été aussi basse: seulement 300 000 unités pour 2012.

 

Or, le gouvernement y met du sien, avec des mesures notables: la loi de janvier 2013 inclut la loi relative à la Solidarité et au renouvellement urbain (SRU) concernant « la mobilisation du foncier public et le logement social ». Selon l'Elysée, ce dispositif a déjà permis  « d’augmenter de 20 % à 25 % la part de logements sociaux nécessaires dans les communes en tension ».

Mais tout est relatif, puisque les 25% promis n'ont pas été atteints, même si tout est mis en oeuvre pour y parvenir, comme l'idée de mettre à disposition les terrains de l'Etat, gratuits ou avec une forte décote. Pour ce sujet, il faudra attendre quelque temps avant d'observer des résultats concrets.

 

François Hollande a promis d'autres mesures pour le logement, nénamoins celles-ci se feront en plusieurs temps.

A propos de la location, le gouvernement garantit "un dispositif de caution solidaire" avec pour cible les jeunes. Il s'agit d'établir une garantie universelle des risques locatifs, qui sera mentionnée dans le projet de loi sur le logement et l'urbanisme prévu d'ici cet été.

Cela nous amène à aborder le sujet de l'encadrement des loyers à la relocation, que Cécile Duflot défend avec conviction. Cet encadrement plafonne l'augmentation des loyers dans les agglomérations françaises où ils sont trop hauts. Ces loyers sont indexés sur l'indice de référence des loyers (IRL) depuis l'an dernier. Néanmoins la Ministre de l'Egalité des Territoires et du Logement envisage un "encadrement durable des loyers", avec des observatoires des loyers régions par régions.

 

Une autre garantie dont on a beaucoup entendu parler: "le doublement du plafond du Livret A", ayant rencontré une hausse en deux temps: 25% en octobre 2012 et 25% le 1er janvier 2013. L'effet est immédiat pour les épargnants, et ce relèvement devrait permettre à terme la constitution de 2,5 millions de logements intermédiaires, sociaux et étudiants. C'est en tout cas ce qu'a énoncé le Président de la République au moment de la présentation de son "plan d'investissement pour le logement".

 

Enfin, on s'interroge sur la règle des trois tiers bâtis, avec l'idée d'un tiers de logements sociaux, un tiers de logements en accession, et un tiers de logements libres. Cette promesse a été l'objet d'une demande auprès du Ministère du Logement. Mais ça, c'était en septembre 2012, et depuis le sujet n'a plus été abordé...

 

 

 

Article rédigé par Gaëtane Valéry (Société Gkri)