Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte
Actualités de l'immobilier
retour

L'immobilier: la plus grande préoccupation des français, avant même la politique

Le courtier en crédit immobilier Meilleurtaux a voulu démontré, avec des chiffres à l'appui, que l'immobilier est actuellement la plus grande préoccupation des français.

 

Afin de corroborer cette idée, le courtier a étidié les requêtes sur le moteur de recherche Google. Car internet est véritablement devenu indispensable pour beaucoup dans la recherche immobilière, et démontre les tendances.

Ainsi, si l'on en croit les résultats de ces recherches, sur l'année 2012, les demandes "immobilier" apparaissent deux fois plus que "Hollande" et quatre fois plus que "Sarkozy".

Et lors du premier trimestre 2013, les requêtes sur le web en "crédit immobilier" ont rencontré une progression de 22%, avec dans le même temps deux fois plus de visites sur le site Meilleurtaux.com.

En outre, "quitter Paris" a augmenté de 16% sur ce premier trimestre, par rapport à la même période l'année dernière.

 

Globalement, depuis le début de cette année, et depuis que les taux sont particulièrement bas, on note une hausse manifeste des demandes en "immobilier", "crédit immobilier" et "rachat/négociation de crédit".

Hervé Hatt, le président de Meilleurtaux.com, affirme que « depuis janvier 2013, nous avons noté une envolée des visites sur le site internet, dont le nombre a presque doublé sur un an pour atteindre 1,6 million en janvier, grâce au niveau des taux et à l'afflux de demandes de renégociations ».

 

Les périodes qui connaissent le plus d'afflux de requêtes dans le secteur immobilier, en se basant sur les trois dernières années, sont: de janvier à mars, en mai, où il y a un vrai pic de recherches, puis elles reprennent à la fin de l'été et durant le mois de septembre.

 

Pour conclure, internet est définitivement incontournable dans les recherches concernant le logement, et l'immobilier est la préoccupation numéro 1 des français.

Sandrine Allonier, responsable des études économiques de Meilleurtaux, ajoute une note positive à cette conclusion en expliquant que « la croissance du nombre de requêtes sur Google et des dossiers avec compromis de vente signés déposés sur le site meilleurtaux.com permet de rester optimiste : malgré une conjoncture économique morose, l'intérêt pour l'immobilier est toujours très fort et les particuliers bénéficient aujourd'hui de taux de crédit au plus bas et d'un début de baisse des prix leur permettant concrétiser leur projet dans de très bonnes conditions ».

 

 

 

 

Article rédigé par Gaëtane Valéry (Société Gkri)