Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte
Actualités de l'immobilier
retour

Le rapport Broussy et ses propositions pour les logements adaptés aux personnes âgées

Luc Broussy, conseiller général (PS) du Val d'Oise et spécialiste de la question des personnes âgées, affirme que "notre pays peine à se doter d'une véritable stratégie globale définie, pilotée et voulue par l'Etat" "face au défi de l'adaptation" aux personnes âgées. 


Le rapport Broussy a été remis ce matin au gouvernement. Il suggère, parmi de nombreuses mesures, de créer des quotas de logements pour personnes âgées, afin d'adapter la société au vieillissement de la population, et avant une loi portant sur le sujet, et qui verra le jour d'ici la fin de l'année.

 

Suite à la promesse de François Hollande d'ériger 80 000 logements adaptés sur cinq ans, le rapport propose des pourcentages de 20% de logements neufs adaptés à des "zones propices au vieillissement", celles-ci décrites dans les documents d'urbanisme. Ces logements pourraient se situer parmi des habitations traditionnelles.

 

En outre, il y a l'idée de perpétuer après 2014 le crédit d'impôt prévu à l'origine, et de permettre de ce fait aux descendants d'en bénéficier à la condition qu'ils aient financé les travaux.

Une hausse des aides au logement pour les personnes âgées, un "plan stratégique" de l'Etat qui, par diverses mesures, pourrait permettre à ces personnes de mieux vivre à domicile, un "guichet unique" d'information et de coordination, sous forme de Maisons de l'autonomie, voici autant d'idées concrètes que le rapport soumet.

 

Il rappelle par ailleurs que la prise en charge des personnes âgées constituera 350 000 emplois d'ici 15 ans environ.

 

Enfin, n'est pas abordée la question du tarif des maisons de retraite, qui est bien souvent élevé au prorata des ressources des résidents.