Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte
Actualités de l'immobilier
retour

Punir les marchands de sommeil en leur retirant leurs biens

L'habitat indigne est une lutte priopritaire pour la ministre de l'Egalité des territoires et du Logement. A Bobigny mardi pour évoquer ce sujet avec des élus locaux, Cécile Duflot s'est prononcée sur des actes de plus en plus fréquents et pourtant condamnables:"Il faudrait interdire aux marchands de sommeil d'acquérir un autre bien de leurs copropriétés et développer la confiscation des immeubles ou des appartements". 

 

Le délégué interministériel à l'hébergement et à l'accès au logement, Alain Régnier, corrobore l'idée de la ministre: "l'autorité administrative pourrait confisquer ces biens et transmettre un fichier aux notaires pour éviter l'acquisition de nouveaux biens".

 

L'habitat indigne est par conséquent une préoccupation majeure pour les élus au Logement. Madame Duflot songe même à mettre en place des gendarmes désignés pour repérer les marchands de sommeil"On réfléchit sur le fait d'avoir un opérateur d'Etat, un type de police avec l'idée d'intervenir sur l'ensemble des champs, avec des signalements qui doivent avoir lieu dès que cela est possible".

 

 

 

Article rédigé par Gaëtane Valéry (Société Gkri)