Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte
Actualités de l'immobilier
retour

Logement: le point de vue d'Alain Dinin

Invité sur France 2, le président de Nexity, Alain Dinin, a partagé son point de vue sur le marché immobilier actuel, mais aussi ses attentes et prévisions pour l'année qui vient de débuter: "En 2013, on ne sera pas mieux. Si on n'est pas mieux en 2013, on sera au plus bas de la construction de logement neuf depuis l'après-guerre".

 

Il explique qu'avec l'évolution permanente de la population française, il serait indispensable de construire 500 000 logements par an. Or, en 2012, 300 000 ont été mis en chantier, soit une perte de 200 000.

 

Monsieur Dinin ajoute que les baisses de prix dans l'ancien seront cloisonnées à certaines zones où la démographie est basse, et se quantifieront à une diminution de "5, 6, 7%". Cela représente par conséquent des baisses "totalement insuffisantes dans la mesure où les prix ont doublé dans les dix dernières années".

 

Le président de Nexity tient à transmettre le message qu'"il n'y aura pas de baisse des prix massive sur l'immobilier parce que nous ne produisons pas assez pour que l'offre et la demande se rééquilibrent". Sa solution à ce problème majeur est la suivante: il s'agirait de mettre en place plusieurs dispositifs, autant économiques que politiques, tels que l'idée, pour les investisseurs privés, d'établir la garantie d'un arrêt des surtaxes en ce qui concerne la location de leurs biens.