Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte
Actualités de l'immobilier
retour

Et si on attribuait le critère des prix au m² au passé ?

Gilles Ricour-de-Bourgies, président de l'antenne Paris Ile-de-France de la FNAIM, est fidèle au même credo depuis un an: « Choisir un logement, ce n’est pas acheter du m² ! ». C'est dans ce sens qu'il vient de donner de nouvelles fonctionnalités à sa carte intercative concernant les prix de l'immobilier. 

 

En application depuis début 2013, cette carte donne la possibilité aux acquéreurs potentiels d'élaborer un projet immobilier en excluant le recours aux conditions de superficie et de prix.

Monsieur Ricour-de-Bourgies souligne effectivement que « choisir un logement, c’est acquérir un nombre de pièces en fonction d’un projet familial, d’une capacité d’endettement et, en particulier en Île-de-France, de temps de transport ». Il insiste par ailleurs sur l'absence d'"outil commercial" dans la conception de la carte intercative.

 

Concernant pour le moment exclusivement l'Ile-de-France (sauf la Seine-et-Marne), cette carte inclut les stations de grandes lignes de transports en commun de la région parisienne, afin de tenir compte, pour les acheteurs, du temps qu'ils pourraient passer dans leurs déplacements pour rejoindre leur lieu de travail.

 

Alors, la carte interactive de la FNAIM, futur outil de recherche d'un logement pour l'Hexagone ?

 

Voir la carte interactive sur le site de la FNAIM Ile-de-France, en cliquant sur le lien suivant --->  http://ci.lamaisondelimmobilier.org/

 

 

 

 

Article rédigé par Gaëtane Valéry (Société Gkri)