Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte
Actualités de l'immobilier
retour

Réquisition de logements vacants: la réponse du Diocèse de Paris à Cécile Duflot

Comme énoncé plus tôt ce jour, Cécile Duflot, dans l'idée d'"un choc de solidarité", appelle l'Eglise à rendre ses bâtiments vides disponibles pour les sans-abris et mal-logés. Elle a déclaré qu'en cas de non-réponse de l'archevêché de Paris, elle prendrait les dispositions nécessaires. Or, ce dernier ne l'entend pas ainsi.

 

Par conséquent, cet après-midi, dans un communiqué, le Diocèse de Paris et la Conférence des religieux et religieuses en France (CORREF) exliquent qu'ils agissent depuis déjà bien longtemps pour les sans-abris, et expriment leur mécontentement et sentiment d'injustice face à ce qu'ils considèrent comme une menace de la ministre du Logement:  "Avant d'en appeler à l'Eglise, Madame Duflot s'est-elle penchée sur les surfaces disponibles dans les administrations, les banques, les compagnies d'assurance, l'Etat?", et "pourquoi ne pas avoir mis en place le moratoire sur les expulsions dès le mois de mai? Nous aurions évité des centaines de situations qui sont aujourd'hui des urgences".


Ces institutions démontrent aussi leur implication auprès des exclus, qu'ils soient sans abris ou seuls. Tout le mois de novembre, la délégation de la Seine-Saint-Denis s'est mobilisée pour que les paroisses accueillent les sans domicile fixe.  Rappelons par ailleurs que c'est la 5ème année consécutive de l'"Hiver solidaire" dans les paroisses de Paris, où sont mis en place des temps d'échange et de convivialité.

 

 

Article rédigé par Gaëtane Valéry (Société Gkri)