Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte
Actualités de l'immobilier
retour

Loi ALUR: la Fondation Abbé Pierre satisfaite, mais pas à 100%

Deux jours après la présentation du projet de loi ALUR (portant sur l'accès au logement et un urbanisme rénové) en Conseil des Ministres, la Fondation Abbé Pierre s'est exprimée.

 

C'est donc vendredi 28 juin que'elle a abordé les sujets satisfaisants et les lacunes concernant cette loi.

 

Ainsi, si « après une flambée inacceptable des prix de l’immobilier cette dernière décennie », l'encadrement des loyers est une excellente idée, l'association prévient sur « l’utilisation d’un loyer médian majoré jusqu’à 20 % », utilisation qui ne garantit pas « un objectif de baisse significative de loyers ».

 

En outre, cibler « des pratiques illégales des marchands de sommeil ou de certains abus dans les tarifs ou comportements de syndics, d’agences immobilières » représente des mesures indispensables pour contrer les escroqueries. Par contre la Fondation Abbé Pierre met en garde sur « le transfert des pouvoirs de l’Etat aux collectivités locales sur la lutte contre l’insalubrité», qu'elle estime être « davantage d’une décharge de responsabilité sans assurance d’une volonté politique locale de s’attaquer à ce fléau ». 

 

Le projet de loi ALUR va très prochaînement être présenté devant la commission des affaires économiques de l'Assemblée. La Fondation, qui est membre d'Emmaüs, espère surtout que le Parlement, lors de l'examen du texte en septembre prochain, mette en place « une véritable baisse des loyers dans les secteurs tendus, pour s’attaquer aux problèmes de copropriétés dégradées et améliorer la prévention des expulsions ».

 

Pour conclure, c'est sur le débat parlementaire que mise la Fondation Abbé Pierre pour donner  « un caractère plus ambitieux » à ce projet de loi.

 

 

 

Article rédigé par Gaëtane Valéry (Société Gkri)