Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, nous utilisons des cookies.
En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation.
J'accepte
Actualités de l'immobilier
retour

Le logement public montré du doigt

Bruxelles vient de recevoir une plainte de l'Union nationale de la propriété immobilière. Celle-ci dénonce les abus liés aux habitations à loyers modérés. Trop de foyers aux revenus aisés vivent dans ces logements.

Lorsque l'on sait que l'Etat verse 25 milliards d'euros d'aides aux offices HLM afin de loger les ménages les plus modestes, et qu'1 million de ces derniers sont en attente d'un bien à la location au sein de ces biens, l'UNPI exige une enquête (qui pourrait durer deux ans) afin de connaître la façon dont cet argent a été utilisé, et souhaite par ailleurs une solution de redistribution de ces fonds pour une meilleure organisation du logement public.